Grèce

Voyage en Grèce : que découvrir dans la région de L’Épire ?

Et si je vous emmenais découvrir une région de la Grèce bien méconnue des touristes, la région de L’Épire. Très bien mais beaucoup me diront : « L’Épire, ok mais où est-ce ? » alors sachez que l’Épire est située au Nord-Ouest de la Grèce, bordée à l’ouest par la mer Ionienne et limitrophe au nord-ouest avec l’Albanie

Carte-Grèce-Chrisvoyages
Carte Grèce

Pour être tout à fait honnête avant que l’office de tourisme de Grèce m’offre la possibilité de  découvrir cette région, je ne la situais pas très bien non plus. Toujours est-il qu’il me faisait très plaisir de retourner sur le continent car excepté quand je passe un peu de temps à Athènes avant de rejoindre les îles, ça faisait 26 ans honteusement car je reportais à demain pour y remettre les pieds. Chose faite, ce fût pour moi un réel plaisir.

Quels ont été mes sentiments sur la région ?

J’ai découvert l’Épire sous les couleurs de l’automne, il faisait encore très doux ce qui a rendu les visites plus qu’agréables. L’Épire m’a surprise par sa verdure, je ne connaissais jusqu’à présent qu’une Grèce très aride.

J’ai pu en quelques jours percevoir des trésors cachés comme de nombreux théâtres antiques, des sites archéologiques, des villages traditionnels et charmants puis constater que la région qui m’était jusque là inconnue offrait une nature épatante, des criques, des montagnes, des lacs, des gorges mais également une multitude d’activités sportives, sans oublier ses nombreux parcours de randonnées.

Que faire dans la région de l’Épire ?

Inévitablement, la route des théâtres et des sites archéologiques :

  1. Gitana : à 2h de route de Ioannina, ce site je pense est plus destiné aux passionnés d’histoire et d’archéologie. Deux archéologues sur place vous présenteront le site. Cependant, si vous êtes accompagné d’enfants, le détour n’est peut-être pas nécessaire vous risquerez de les décourager pour en découvrir d’autres, alors qu’il serait regrettable de s’en priver.
  2. Nécromanteion : Proche du village de Mesopotamos et niché sur une petite colline dominant l’Archéron (d’après la mythologie, « le fleuve maudit ») l’oracle des morts c’est un des lieux ou les vivants pouvaient entrer en communication sous état de transe avec les âmes des défunts.
  3. Ambracia : Le plus petit théâtre de la région se trouve situé sous la ville contemporaine d’Arta.
  4. Nicopolis : Fondée en 31 av. JC la Citée de la victoire est située dans le sud-ouest de l’Epire et plus précisément sur la péninsule de Preveza.
  5. Cassope (Ancient) : Colonie qui domine somptueuse la mer, elle est située sur un vaste plateau à 650m sur les pentes de Zalongo. J’ai aimé ici m’imaginer vivant sur les lieux et le coté apaisant de la nature qui l’entoure.
  6. Dodone : Situé à 22 km au sud de Ioannina, sur les pentes Tomaros au sud du lac Pamvotida, il est de mon point de vue et par ce que c’est mon blog et que j’écris ce que je veux, le plus grandiose des sanctuaires. Totalement dédié à Zeus et Dioné ici tout est magnifique. Entièrement tombée sous le charme de l’ambiance, du décor, de son théâtre qui peut accueillir jusqu’à 18 000 personnes, si vous êtes dans la région de l’Épire ne manquez pas ce trésor.
  • Grèce_Epire_Dodone_Chrisvoyages
  • Grèce_Epire_Necromanteion_Chrisvoyages
  • Grèce_Epire_Gitana_chrisvoyages
  • Grèce_Epire_Cassope_Chrisvoyages
  • Grèce_Epire_Dodone_Chrisvoyages
  • Grèce_Epire_Ambracia_Chrisvoyages
  • Grèce_Epire_Nicopolis_Chrisvoyages
  • Grèce_Epire_Nicopolis_Chrisvoyages
  • Grèce_Epire_Nécromanteion_Chrisvoyages

L’Épire et ses villes :

  •  Ioannina, laisser filer le temps au bord du lac Pamvotida, découvrir son château et le musée de l’argenterie sans oublier son île ou un petit bateau vous y conduira à partir de 7h30 toutes les 1/2h ou heure en fonction des horaires.
  •  Arta avec son église Parigoritissa, qui est en fait aujourd’hui transformée en musée excepté pour célébrer des fêtes religieuses, son magnifique pont légendaire sans oublier Ambracia, le théâtre caché.
  • Parga , la citadelle Vénitienne avec son p’tit air sublime de Porto Fino, son musée d’huile d’olive et sa forteresse.

Se poser le long du littoral de l’Epire avec des criques et ses plages.

Découvrir cette région a été pour moi une belle surprise, j’espère qu’elle vous surprendra tout autant.


L’avantage de L’Épire est que vous aurez de grandes possibilités. La région se diversifie par ses activités quelles soient culturelles, comme faire la route des théâtres, visiter des sites archéologiques, des activités sportives (randos, canyoning…), il y en a pour tout le monde et tous les goûts, alors faites vous plaisir !

Ou séjourner dans la région de l’Épire ?

Si vous n’êtes pas du genre à aimer déménager vos bagages tous les jours, vous pourrez vous poser à Ioannina. Ville charmante chargée d’histoire qui se reflète dans les eaux du Lac Pamvotida.

Mais si l’idée de vous poser au même endroit n’est pas pour vous, bien évidemment, trouver où dormir ne sera pas un problème dans la région.

Comment s’y rendre ?

  • Par avion : Encore aucun vol direct de France il vous faudra faire une escale pour vous rendre à l’aéroport de Ioannina.
  • Par bateau : Igoumenitsa est liée par un service de ferry desservant les îles Ioniennes, Patras et les ports Italiens Bari, Brindisi, Venise et Ancône

A LIRE SUR LE MÊME THÈME :

Grèce – Hôtel Phidias Piraeus
Tinos – Taverne SANTO ALATI
Quand l’île de Tinos te met à l’honneur
Tinos, la Fondation culturelle
Tinos– Le Village de Triantaros
Tinos – Taverne chez Thérèsa
Tinos – Le Village de Pyrgos et son musée
Tinos, la discrète des cyclades, le film …
4 jours à Serifos Island
Sifnos – Armonia Studios
Sifnos autrement- Des sentiers splendides
Milos – Un petit coin de bout du monde – Taverne PSARAVOLADA
Amorgos – La taverne KAMARA – Vue à en couper le souffle !
Naxos – Comment circuler en bus ?
Naxos – Location véhicule
Paros – Comment se rendre à la plage d’argile ?

Catégories :Grèce, Mes voyages

Tagué:,

Laisser un commentaire